Groupe des gabbros

 

Gabbros et métagabbros du Chenaillet et du Queyras (05)

Gabbro du Chenaillet (05- Montgenèvre)

Gabbro  
(Le Chenaillet – 05- Montgenèvre)

Gabbro du Chenaillet en partie chloritisé (05- Montgenèvre)

Gabbro en partie chloritisé  
(Le Chenaillet – 05- Montgenèvre)

 Flazer-gabbro ou gabbro tectonisé du Chenaillet (o5 - Montgenèvre)

Flazer-gabbro ou gabbro tectonisé  
(Le Chenaillet – 05- Montgenèvre)

On peut mettre en évidence ici un cisaillement senestre.

Métagabbro à hornblende (Le Chenaillet - 05- Montgenèvre)

Métagabbro à hornblende  
(Le Chenaillet – 05- Montgenèvre)

Les cristaux de pyroxène, très altérés, sont entourés d’une auréole sombre de hornblende (amphibole). La formation de l’amphibole résulte d’une réaction chimique entre le pyroxène et le plagioclase.

Métagabbro à glaucophane (05- Château-Queyras)

Métagabbro à glaucophane  
(05- Château-Queyras)

Métagabbro à glaucophane - Détail - (05- Château-Queyras)

Métagabbro à glaucophane – Détail  
(05- Château-Queyras)

Métagabbro à glaucophane - Détail - (05- Château-Queyras)

Métagabbro à glaucophane – Détail  
(05- Château-Queyras)

Apparition d’un liserai gris-bleu de glaucophane (amphibole bleue) entre les cristaux de pyroxène bruns et les cristaux de plagioclase blancs. La glaucophane commence à envahir la roche dans le quart inférieur gauche de la photo.

Gabbro du Pallet (44)

Gabbro mélanocrate du Pallet (44)

 Gabbro mélanocrate du Pallet (44)

Gabbro mélanocrate 

Faible développement du plagioclase.

Une réflexion au sujet de « Groupe des gabbros »

Les commentaires sont fermés.