Archives pour la catégorie Analyse de livres, revues,…

Livre : « Traité de volcanologie physique » de Michel Detay

Les volcans sont terre de paradoxes. Manifestation quasiment négligeable de l’activité terrestre d’un point de vue thermodynamique, ils n’en représentent pas moins un des phénomènes naturels les plus fascinants, pouvant être tour à tour majestueux, silencieux, instables, meurtriers, pourvoyeurs de terrains fertiles ou perturbateurs du climat mondial. De tels objets naturels ne peuvent être cernés que par une approche scientifique multidisciplinaire qui combine physique, chimie et géologie de terrain.

Traité de volcanologie physique propose une synthèse actualisée, recadrant l’objet géologique « volcan » dans son contexte géodynamique, mais aussi dans les problématiques contemporaines en fournissant des éléments de quantification techniques, financiers (ou économiques) et sociétaux. Sont tour à tour abordées des problématiques volcanologiques essentielles telles que la plomberie magmatique, l’impact du volcanisme sur le climat, l’hydrovolcanologie, les phénomènes para-volcaniques, la notion de risque volcanique ainsi que le volcanisme paroxysmal, responsable des extinctions de masse à l’origine de nombreuses ères géologiques, et le volcanisme extraterrestre.

C’est un corpus de connaissances complet, richement illustré, que propose Michel Detay aux étudiants en STU et SVT ainsi qu’aux candidats au CAPES et à l’Agrégation de SVT. Il apporte également un éclairage scientifique et technique aux enseignants de SVT et plus généralement à tout public intéressé par un aspect particulier du volcanisme, ou par le sujet dans sa globalité.

© 2017 LAVOISIER S.A.S.

 

Résultat de recherche d'images pour "volcanisme physique lavoisier"

Livre : « Les volcans du monde, séismes et tsunamis » de Jacques-Marie Bardintzeff

 

Cet ouvrage a servi de support à la conférence qu’a donnée Jacques-Marie Bardintzeff le vendredi 24 février 2017 au Centre Beautour de La Roche-sur-Yon à l’invitation de l’AVG dans le cadre de son exposition sur le volcanisme. 

Volcans, séismes, tsunamis ont depuis les origines suscité la curiosité mais aussi la crainte des hommes. La peur qu’ils inspirent, leurs manifestations aussi soudaines que dévastatrices, la beauté des laves en fusion leur confèrent un mystère qui aiguise les passions. Comment naissent, vivent et meurent les volcans ? Où sont-ils situés et à quoi ressemblent-ils ? Comment prévenir leurs colères et mettre à profit leurs richesses ? Peut-on limiter les conséquences terribles des séismes et des tsunamis et quels moyens de protection doit-on mettre en oeuvre pour s’en prémunir ? Quelles sont, en France (métropole et Outre-mer) et ailleurs, les régions à risques ? Autant d’énigmes que ce voyage à travers les différentes régions du monde et jusqu’au centre de la Terre, tente d’élucider.

« Ce livre, tout en couleurs, s’adresse aux jeunes et au grand public. J’y raconte les « colères » de la Terre et j’explique comment les volcanologues et les sismologues essayent de faire face à ces événements qui peuvent devenir catastrophiques. »

Jacques-Marie Bardintzeff

 

http://www.editions-orphie.com/shop/histoire-et-documents/342-volcans-du-monde-seismes-et-tsunamis-9782877636599.html

 

A propos du livre « Le bitume dans l’Antiquité »

 

Bitume et asphaltite

 

L’asphaltite est une roche un peu spéciale il est vrai, mais une vraie roche d’une certaine dureté avec une cassure conchoïdale et un aspect brillant, exploitée dans des filons. Elle est composée de produits organiques, comme le pétrole, mais son point de fusion est supérieur à celui de l’asphalte et elle est assez dure pour être sculptée. Connue depuis l’âge de la pierre au Moyen-Orient, elle eut dans la préhistoire et dans l’histoire une multitude d’utilisations. Son nom vient du lac Asphalte qui est un des anciens noms de la Mer Morte qui produit du bitume en quantité, bitume qui dérive à la surface vers les côtes, et qui fut exploité par les Nabatéens, découpé à la surface de l’eau depuis des bateaux en roseau. Toutes les grandes civilisations du Moyen orient en ont utilisé mais on trouve aussi du bitume natif en France dans la région de Clermont-Ferrand en particulier au Puy de la Poix et dans les « mines du Roy ».

Voir à ce sujet le lien suivant: http://planet-terre.ens-lyon.fr où se trouvent deux remarquables dossiers sur le sujet.

Le livre : Le bitume dans l’Antiquité

Voici le livre que je viens de lire à ce sujet : passionnant !  26 octobre 2012

 413Fp2ol1eL.jpg

Il a été écrit par un chimiste, spécialiste de géochimie organique pétrolière, à Elf Aquitaine production, où il occupait le poste d’expert. De l’étude des roches aux bitumes archéologiques, il n’y eût qu’un pas. Le bilan présenté synthétise plus de vingt années d’analyse du bitume de sites archéologiques : Syrie, Turquie, Iran, Iraq, Palestine, Egypte et le Golfe du Paléolithique au moyen Age. Les sculptures de la collection des objets en « mastic de bitume » de Suse, actuellement au Louvre, ont été analysées. La présence de bitume de la Mer Morte, dans les baumes des momies égyptiennes, est démontrée. Le panorama eut été incomplet sans une incursion sur d’autres continents : Olmèques du Mexique, aux Indiens Chumashs de Californie et la civilisation de Jomon au Japon. Une attention toute particulière a été réservée aux illustrations très nombreuses.

Claire König

Livre : Les Alpes océanes

 

L’océan au coeur des alpes du Sud

 

 

Ce très bel ouvrage intitulé « Les Alpes Océanes – L’océan au coeur des Alpes du Sud entre Viso et Méditerranée » est une déclaration d’amour à la montagne. Écrit à quatre coeurs, il évoque les Alpes du Sud sur tous les modes, lyrique, mythologique, scientifique et romanesque. Établissant des ponts entre la Thétys primordiale, océan né de la déchirure Est-Ouest de la Pangée et la déesse marine d’Homère, un chien errant et l’Argos d’Ulysse, les auteurs nous convient à une relecture à la fois géologique et poétique des montagnes. Les géologues viennent étudier, rappelle Jean-Olivier Majastre dans sa nouvelle, les fonds des océans aux flancs des montagnes. Plusieurs façons de les arpenter, celle du marcheur et photographe (Mathieu Vernerey), sensible à la beauté magique des reliefs, des variations infinies des paysages (photographies somptueuses), éprouvant physiquement leurs aspérités, celle du scientifique (Michel Corsini), qui décèle les strates de l’histoire des pierres à travers leur analyse, celle de l’alpiniste féru de mythologie, François Labande. C’est très beau !

MARYVONNE COLOMBANI

ZIBELINE
Mensuel gratuit paraissant le deuxième mercredi du mois
Edité à 30 000 exemplaires
imprimé sur papier recyclé
Edité par Zibeline SARL
76 avenue de la Panouse | n°11 13009 Marseille

Aux éditions du Fournel – photos Mathieu Vernerey – textes Michel orsini et Jean-Olivier Majastre – préface François Labande – 96 pages – 20×22 – quadrichromie, reliure cartonnée – 19 euros

(disponible chez une centaine de libraires en France, sur commande dans toute librairie ou maison de la presse, ou bien encore en ligne sur les sites commerciaux Fnac etc.)

Jean Chauvet

La géologie des gemmes

 

La géologie des gemmes 

Article de « Pour la Science » n° 418

 

2012.08.21.PLS.jpg

Emeraudes brutes et taillées 

Le n°418 de « Pour la science » (août 2012) propose un article très intéressant sur la géologie des gemmes (diamant, rubis, saphir, émeraude, topaze, jade…)

Composition chimique, structure cristalline, origine, nature des inclusions : chaque gemme présente des caractéristiques liées aux conditions de sa formation. En les étudiant, les géologues remontent aux mécanismes qui ont conduit à la formation des gemmes. Leurs travaux permettent de prospecter de nouveaux gisements et de mieux comprendre les processus géologiques mis en jeu dans les profondeurs de la Terre.

Les auteurs : Lee Groat et Gaston Giuliani

Lee Groat est professeur de Sciences de la Terre et des océans à l’Université de Colombie-Britannique, où il dirige le programme de sciences intégrées.

Gaston Giuliani est directeur de recherche à l’Institut de recherche pour le développement (GET / IRD) et au CRPG/CNRS, à Vandoeuvre-lès-Nancy, où il dirige des programmes sur la géologie des gemmes avec les pays du Sud.

 

37 chroniques passionnantes de géologie et d’astronomie

 

Un livre de petites histoires de Terre , enfilées comme autant de perles , pour raconter , sans ennuyer, quelques grandes étapes de la découverte et de l’étude de notre Univers et de notre planète.

 

    Livre Science de la Terre , de l'univers

 

En trente-sept petits chapitres très vivants, voici tout ce qu’il faut savoir sur les divers aspects de la Terre : sa place au sein de l’Univers, sa composition et l’évolution des continents, la nature et le fonctionnement des sols, le développement de la faune et de la flore, le climat, les vents, les eaux, etc. On découvrira par exemple pourquoi la mer est salée, ce qui explique que le Sahara ait jadis été couvert de glace, comment fonctionnent les courants marins ou encore ce que cachent les entrailles de la planète et comment naissent ou disparaissent les montagnes. Le ciel fait rêver, mais avec Roland Trompette et Daniel Nahon, le sol sous nos pieds aussi.

Roland Trompette a été ingénieur géologue au Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) et directeur de recherche au CNRS. Auteur de « L’Epuisement de la Terre », Daniel Nahon est professeur émérite à l’université Paul-Cézanne d’Aix-en-Provence et professeur honoraire de l’Institut Universitaire de France. Géochimiste, il est spécialiste des sols des pays chauds.

Géologie et oenologie

 

Terre de vignes

Un livre de Charles Frankel – Editions du Seuil

Livre-Terre-de-vignes.jpg

Les grands vins puisent leurs arômes dans le sol des vignobles. Le chablis sent l’iode de ses huîtres fossiles ; le pouilly fumé, la pierre à fusil ; le savennières, le schiste chaud. C’est toute la terre de France que l’on goûte en buvant !

Une trentaine de vignobles, choisis tant pour la qualité de leur vin que pour l’originalité de leur terroir, retracent l’histoire géologique de la France, depuis la construction de l’hexagone il y a 500 millions d’années, qui se lit dans les ardoises de l’Anjou, jusqu’à l’apparition des premiers hominidés dans les coteaux des Corbières. Chacun de ces vins permet de plonger dans un sous-sol mystérieux et d’y découvrir un épisode marquant de l’histoire de notre pays. Au gré d’une bouteille que l’on débouche ou d’un vignoble que l’on visite, on découvrira, avec l’histoire géologique du site, le terroir et les particularités d’un cru, ce qu’en disent les oenologues et quels plats proposent les chefs pour les accompagner. Cartes et itinéraires, renseignements utiles et bonnes adresses font de ce livre un parfait compagnon pour des voyages tout à la fois géographiques et géologiques, oenologiques et gastronomiques.

Charles Frankel, géologue et spécialiste du Système Solaire, se partage entre la recherche, l’écriture et la réalisation de documentaires. Il a déjà publié au Seuil « La Vie sur Mars » (« Science ouverte », 1999), « La Mort des dinosaures » (« Points Sciences », 1999), « Terre de France » (« Science ouverte », 2007) et « Dernières nouvelles des planètes » (« Science ouverte », 2009).

Un nouveau livre de Vincent Courtillot

 

   Nouveau voyage au centre de la Terre

                                                                            Novembre 2011

 

« Sans remettre en cause la réalité du réchauffement global des cent cinquante dernières années, on est encore loin d’avoir identifié avec assez de sûreté les moteurs des changements climatiques pour en prédire le devenir.

Pour comprendre les évolutions capricieuses de l’atmosphère et des océans, il faut aussi comprendre celles de la terre solide. Partant explorer volcans et séismes, nous découvrirons les points chauds. Ces panaches, issus des profondeurs de la Terre, seront notre guide dans ce voyage vers les intérieurs plus mystérieux de notre dynamique planète, pour atteindre le noyau de fer liquide où se concocte le champ magnétique et enfin la graine solide au sein de laquelle réside le centre de la Terre.

Donnant un -coup de pied au fond-, nous remonterons à la surface, espérons-le, mieux convaincus des liens profonds qui associent entre elles les évolutions parfois chaotiques des enveloppes si diverses de notre planète. »

Vincent Courtillot

ISBN 978-2-7381-2696-2,
360 pages

Editions Odile Jacob – poche